La 19e édition du Challenge de l’Espoir passera à l’histoire comme un des défis cyclistes les plus éprouvants de l’organisme. Dès le départ, nous avions prévu que les jeunes allaient souffrir dans les côtes de Charlevoix. Et ce fut épique. Ce 500 km de vélo restera gravé à jamais dans la mémoire des jeunes participants. Et ce fut épique.

Ce 500 km de vélo restera gravé à jamais dans la mémoire des jeunes participants. Nous leur avons offert un parcours corsé où les longues côtes abruptes ont pu servir d’aide-mémoire pour les jeunes ayant traversé d’importantes difficultés dans leur vie. En plus de ces montées interminables que tous ont vaincu avec succès, dans l’adversité les jeunes ont dû affronter le vent, la pluie, la grêle et d’autres difficultés techniques.

Les 50 jeunes participants ont tous vécu l’une des plus grandes réussites de leur vie, non sans efforts. Rouler pour le plaisir de se dépasser. Pour comprendre qu’on peut rêver grand et arriver à ses fins. Selon plusieurs jeunes, cette expérience à vélo saura les inspirer à persévérer pour réussir dans leur quotidien, autant à l’école que dans leur future carrière.

Cette année, plus que jamais, le Challenge a fait figure d’un véritable laboratoire de formation. Le courage et la détermination étaient au rendez-vous. Le trajet était magnifique ; Bellechasse, Bas-St-Laurent, Charlevoix la majestueuse et enfin l’arrivée à Québec par la côte de Beaupré. La solidarité s’est fait sentir dans le groupe tout au long du projet, les jeunes ne formaient plus qu’un, ce qui a fait une grande différence. Une victoire arrachée à coups de pédales, à force d’efforts et d’un engagement hors de l’ordinaire de la part des jeunes. Un succès beau à voir pour l’équipe d’intervenants qui a accompli un travail colossal d’accompagnement et d’encouragement lors de ce périple.