Oxygène est un projet de réadaptation pour jeunes judiciarisés. Il est axé sur le sport et les saines habitudes de vie et est rendu possible grâce à l’implication du Centre jeunesse de Québec, ainsi que les écoles spécialisées pour jeunes en difficultés. Le projet vise à réduire la criminalité, la consommation de drogues, d’alcool et l’exclusion chez les jeunes ayant connu des démêlés avec la justice.

Clientèle cible

Jeunes de 12 à 17 ans qui ont eu des démêlés avec la justice ou présentant de hauts risques.

Axes d’intervention

  • Utiliser le sport, le plein air et le loisir socioculturel comme levier à la motivation personnelle et au développement social des jeunes.
  • Mettre des ressources spécialisées en relation de proximité avec les jeunes et les adolescents à l’intérieur des milieux de vie.
  • Offrir l’information nécessaire aux jeunes face aux choix qui les attendent en regard de la consommation de drogues illicites et de ses conséquences, la criminalité et leur vie personnelle et scolaire.
  • Travailler en complémentarité avec le Centre jeunesse et les organismes partenaires dans une orientation basée sur l’efficience des actions.

Ce projet s’est terminé en 2018.

Rapport d’activités

Au cours de l’année dernière plusieurs changements ont été apportés au projet Oxygène. Tout d’abord au Centre Jeunesse l’Escale, établissement pour filles, nous avons décidé de mettre de côté la course à pied pour prendre une tournure orientée vers le plein air dans le but d’attirer un plus grand nombre de filles. C’est donc avec 2 projets sur 6 semaines, avec des cohortes de 6 à 8 filles que nous avons pu toucher une vingtaine de filles du centre. Des activités de randonnées, de séjour en refuges et d’escalade étaient au menu. Au Centre Gouvernail, les garçons ont poursuivi leurs activités de course à raison de 2 fois semaine autant à l’ouvert qu’au sécuritaire. Notre intervenant Vincent Garneau a même eu l’occasion d’accomplir un demi-marathon avec l’un d’entre eux. En février 2017, Vincent a quitté Motivaction Jeunesse vers de nouveaux projets. Marie-Manuelle a donc pris la relève du volet sécuritaire, mais n’a pu prendre à charge les jeunes garçons à l’ouvert. À l’école St-François, Marie-Manuelle a maintenu le suivi avec sa cohorte de jeunes et a même pu voir deux d’entre eux réaliser un demi-marathon. Au mois de juin 2017, c’est 5 jeunes de l’école St-François qui ont pris part au Challenge de l’Espoir accomplissant 500 km de vélo entre Québec et Charlevoix.

Perspectives d’avenir

C’est en mars 2018 que le projet Oxygène prendra fin. Pour la dernière année, nous avons pris la décision d’engager une nouvelle personne sur le projet pour remplacer Marie-Manuelle à l’école St-François. Jade Auclair Roy prendra donc la relève jusqu’en Mars et préparera différentes activités avec une toute nouvelle cohorte de jeunes. Ce qui donnera la chance à Marie-Manuelle de réintégrer un projet pour faire profiter les jeunes du milieu ouvert. Le projet s’en veut un d’empowerment qui impliquera une grande participation des garçons dans la conception des activités et de leur finalité. En ce qui concerne le groupe de filles, d’autres projets de plein air seront créés dans le but de leur faire vivre des réussites. Le volet sécuritaire demeurera toujours stable et les activités se poursuivent avec les garçons qui y sont détenus.

Dans l’ensemble du projet plusieurs réussites sont à retenir et nous avons laissé des souvenirs impérissables dans la tête d’une centaine de jeunes.